Pour aider le personnel soignant pendant le confinement, Jérôme, conseiller clinique de MintT, a endossé son uniforme d’infirmier en tant que bénévole. Quelques semaines plus tard, il jette un coup d’œil dans le rétroviseur et nous livre ses réflexions sur l’importance du rôle de soignant dans ce quatrième et dernier épisode de cette série (lire les autres).

Bénévole dans un Cantou en maison de repos, Jérôme a fait la connaissance d’Odette (mettre un lien vers l’article parlant d’Odette), une résidente atteinte d’Alzheimer, photo-reporter de métier. Il nous raconte une nouvelle journée au sein de cette unité. Cette journée est placée sous le signe de l’estime de soi et l’importance de considérer le résident comme un sujet à part entière.

Bénévolat jour #3

« Aujourd’hui, j’endosse le rôle d’aide-soignant. Je fais donc beaucoup de toilettes. Sur le moment, je me dis qu’il faut que je coiffe bien ces mamies. Peigner soigneusement les cheveux blancs, réaliser une couette (avec mes compétences limitées de coiffeur). Et surtout, à travers ces gestes, maintenir l’estime de soi pour les résidents. La matinée est donc bien remplie entre les toilettes au lavabo, les bains et… la multitude de désinfections de mains.

Le résident, un sujet à part entière

Bon, j’avoue, la découverte de l’histoire d’Odette a fait vibrer mon âme de photographe-infirmier. Le matin j’ai donc pris soin d’embarquer mon matériel photo dans la voiture. Je me suis installé dans la salle de bain du Cantou. Ce n’est pas du petit matériel car je pratique le collodion humide. Cette technique nécessite toute une installation : chambre noire, produits chimiques, appareil photo grand format. Ça tombe bien : ce jour-là, il fait beau. Les résidents sont sur la terrasse du Cantou, sur les toits.

Prendre le temps… oui, mais comment ?

L’atelier photo autour de la technique du collodion humide répond à tout un véritable rituel. Les personnes doivent poser, on prend la photo et ensuite, la photo apparait dans un bain de thiosulfate de sodium. Un instant magique, nourri des échanges entre le photographe et le sujet. Car là est bien la question : être considéré comme un sujet.

Continuer d’aider le personnel soignant : notre mission

C’est bien ce que je retire de ce bénévolat. Avec recul, je mesure la chance que j’ai eue. Que ce soit lors d’une toilette, d’une discussion au petit déjeuner, ou lors d’un atelier photo, j’ai eu l’occasion de travailler la relation. Les soignants ont trop peu le temps de prendre ce temps… Plus que jamais, je suis convaincu de la mission de MintT et de son système ISA : aider le personnel soignant à accomplir son métier, le soutenir, l’encadrer. Faire appel à l’intelligence artificielle pour soulager les équipes de soignants, infirmiers, aides-soignants. Plus que jamais, il est nécessaire d’ y mettre toute son énergie.

Lire plus

Pourquoi analyser les séquences avant et après la chute ?

| Blog | No Comments
Il existe plusieurs systèmes de détection des chutes qui aident le personnel soignant à mieux accompagner les personnes âgées. La solution ISA va au-delà de la simple détection d’un comportement…

Comment ISA aide les soignants à prévenir les chutes ?

| Blog | No Comments
Comment éviter que les patients en hôpital ou résidents en maisons de repos ne tombent ? Pour prévenir les chutes, deux mots clés : détecter et analyser Mieux vaut prévenir…

Conséquences des chutes pour les patients : Comment reconnaître le syndrome post-chute ?

| Blog | No Comments
Au-delà des blessures physiques immédiates, l’impact de la chute pour une personne âgée recèle également un aspect psychologique et peut mener à une diminution de l’autonomie physique alors que l’examen…

MintT propose, en téléchargement, une série d’outils pour la prévention des chutes, pour la formation du personnel soignant ainsi que de la documentation sur le détecteur de chute.

Page de téléchargement

Avez-vous encore des questions ?

Contactez-nous